lundi 13 février 2017

Soupe aux lentilles, tomates et épices

Dans la ronde des soupes repas de l'hiver...je demande la soupe de lentilles. En voici une version un peu orientale, pour changer de le version tradi qui accompagne la saucisse de Morteau. 


Soupe aux lentilles, tomates et épices

3 c.s d'huile d'olive
1 oignon, pelé et émincé
2 carottes, pelées et coupées en dés
4 gousses d'ail
2 c.c. de cumin
1 c.c de curry
1/2 c.c de paprika fumé
Quelques brins de thym
1 grosse boîte de tomates pelées
1 tasse de lentilles vertes (250 ml)
1 cube de bouillon de légumes
2 poignées de feuilles d'épinard, lavées et séchées
Piment d'Espelette
Quelques brins de coriandre

Faire revenir l'oignon et les dés de carotte dans l'huile d'olive pendant 5 min. Ajouter l'ail grossièrement haché et les épices, continuer à remuer pendant quelques minutes pour faire ressortir le parfum des épices. Ajouter les tomates, les lentilles, le thym et un litre d'eau avec le cube de bouillon.
Porter à ébullition puis laisser mijoter à feux doux pendant 30 min (avec un couvercle).
Prélever 50 cl de soupe et la mixer finement avant de la réincorporer au reste de soupe.
Ajouter les feuilles d'épinards grossièrement émincées et laisser cuire encore 5 min.
Rectifier l'assaisonnement si besoin et servir bien chaud parsemé de coriandre fraîche.

D'autres soupes réconfortantes :
Les soupes de l'hiver

La soupe d'Ase
Encore des soupes
Harira marocaine de LEON
Soupe aux tomates simplissime
Bouillon au poulet, petits pois et boulettes


dimanche 5 février 2017

Salade de légumes rôtis

Coup de coeur pour la Harvest Salad de Jamie Oliver repérée sur Instagram. Une belle salade d'hiver, généreuse, colorée, parfumée, avec graines de grenade qui sont toujours une bonne idée pour donner du pep's et de l'originalité.
J'ai adapté la composition à partir des légumes trouvés sur le marché ce jour-là.


Jamie Oliver's harvest salad
Pour 6 portions

8 carottes de différentes couleur (rouges, blanches, jaunes, oranges)
2 petits bulbes de fenouil
1 patate douce orange
1 oignon rouge
1 boîte de pois chiches
5-6 gousses d'ail dans leur peau
1 grenade
150g de chèvre frais (type Petit Billy)
10 brins de persil plat
6 brins de menthe
Huile d'olive

Assaisonnement épicé
2 c.c. de graines de coriandre
1 c.c de grains de poivre (rouge de Kampot ;))
1 c.c de fleur de sel
1 c.c de cumin
1/2 c.c de paprika fumé

Vinaigrette
1 c.c de moutarde
6 c. s d'huile d'olive
2 c.s de vinaigre de cidre
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C.
Peler les carottes et la patate douce, les rincer et les couper en grands bâtonnets.
Laver les fenouils, peler l'oignon rouge et les couper en quartiers.
Disposer les légumes dans un grand plat à four, ajouter les gousses d'ail dans leur peau et arroser d'un filet d'huile d'olive.
Dans un mortier en pierre, broyer le sel, le poivre et les épices, pour obtenir un sable grossier. Saupoudrer sur les légumes et mélanger le tout à la main pour bien répartir.
Enfourner pour 20 min en remuant à mi-parcours.
Au bout de ce temps, ajouter les pois chiches égouttés et mélanger.
Enfourner à nouveau, pour environ 20 min, ou jusqu'à ce que les légumes commencent légèrement à roussir (ne pas oublier de remuer de temps en temps pendant la cuisson).

Pendant la cuisson des légumes, laver et sécher les herbes.
Effeuiller les tiges et hacher grossièrement les feuilles de persil et de menthe.
Ouvrir la grenade et récupérer les graines dans un bol.
Mélanger les ingrédients de la vinaigrette dans un autre bol.

A la sortie du four, verser la vinaigrette sur les légumes chauds et les laisser tiédir, juste le temps qu'ils s'imprègnent légèrement de sauce. Ensuite, au choix dans les assiettes de service ou un grand saladier, mélanger les légumes, les herbes, les grains de grenade et le fromage émietté. C'est prêt !



lundi 23 janvier 2017

Cake au citron

Parfois on a envie de gâteaux tout simples. Voici un basique réconfortant, idéal pour accompagner une tasse de thé fumant au goûter en hiver. Sur la photo on ne se rend pas forcément compte, mais ce cake au citron est moelleux et bien parfumé, pas du tout sec, grâce au sirop de mouillage. J'avais un peu peur que le sirop soit trop abondant ou trop sucré, mais en fait il est juste parfait. Le cake est encore meilleur le lendemain, lorsque le sirop s'est bien réparti jusqu'au coeur du gâteau.
Merci M. Pierre Hermé pour la recette !


Le cake au citron de Pierre Hermé
Recette bien illustrée par ici

La pâte à cake :
3 oeufs
190g de farine
1/2 c.c de levure chimique
Le zeste de 2 citrons bio (mon primeur avait des citrons bergamote, délicieux !)
170g de sucre (200g dans la recette originale)
95g de crème fleurette
65g de beurre fondu
1 pincée de sel

Le sirop de mouillage :
75g d'eau
30g de sucre
1 jus de citron

Laver les citrons, les sécher et prélever les zestes avec la merveilleuse râpe microplane. Les mélanger au sucre et laisser repose 15 min.
Beurrer et fariner un moule à cake.
Faire fondre le beurre et le réserver
Battre les oeufs entiers et le sucre avec ses zestes, jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la crème et le sel, puis continuer à fouetter.
Ajouter ensuite la farine et la levure tamisés en 3 fois. Les incorporer délicatement avec une maryse, puis finir par le beurre fondu (refroidi).
Verser la pâte dans le moule, puis enfourner pour 1h à 150°C.

Pendant la cuisson du cake, préparer le sirop : verser l'eau et le sucre dans une petite casserole. Porter à ébullition quelques minutes, le temps que le sucre soit dissous. Ajouter le jus de citron et réserver.

Lorsque le cake est cuit (une lame de couteau ressort sèche), le démouler sur une grille. Verser le sirop sur le dessus et les côtés du gâteau. Et maintenant, un peu de patience : le laisser refroidir gentiment avant de le déguster. 


lundi 22 août 2016

Salade de boulgour, pastèque et halloumi

Une salade d'été fraîche, originale et colorée. Si vous en avez marre de la sempiternelle grecque tomate-concombre-feta, essayez la pastèque et le halloumi ! 

Le halloumi est un fromage d'origine chypriote. Sa texture rappelle celle de la mozzarella, tout en étant beaucoup plus ferme et son goût plus salé. Il est traditionnellement fabriqué à partir d'un mélange de lait de chèvre et de brebis et se prépare le plus souvent grillé, à la poêle ou au barbecue. J'ai acheté celle-ci chez M&S, mais elle se trouve aussi dans les épiceries orientales ou en grande distribution.



Salade de boulgour, pastèque et halloumi
Pour 3-4 portions

150g de boulgour
1 poignée de graines de tournesol et de courge
1/2 concombre
1 tranche de pastèque
3 brins de menthe
250 g de halloumi
Huile d'olive
Jus de citron
Sel et poivre

Faire cuire le boulgour dans de l'eau bouillante salée (10-12 min), égoutter et laisser refroidir dans un grand saladier. 
Faire torréfier les graines à sec dans une poêle. 
Eplucher le concombre et le détailler en dés. Couper la chair de pastèque en gros dés également. Laver les feuilles de menthe et les ciseler. 
Ajouter les crudités et la menthe au boulgour. Assaisonner d'huile d'olive, de jus de citron, de poivre et un tout petit peu de sel (attention le fromage est très salé).
Couper le halloumi en tranches et les faire dorer à la poêle sur les 2 faces, sans matière grasse.
Disposer les tranches de fromage sur la salade et saupoudre des graines toastées.
C'est prêt !


vendredi 22 juillet 2016

Vicement dimanche ! Scones au muesli et aux myrtilles

J'aime beaucoup les scones, c'est rapide à préparer pour le ptit déj' et délicieux encore tiède à la sortie du four. Et avec cette recette, une irrésistible odeur de noix de coco grillée flotte dans l'air. J'étais partie pour la réaliser avec des raisins de Corinthe mais un heureux hasard m'a fait tomber nez à nez avec les fameuses myrtilles séchées chez mon marchand de fruits secs. Une très bonne surprise !


Scones au muesli et aux myrtilles
Recette légèrement adaptée du dossier "Brunch" de Zeste n°23

260g de farine
1 sachet de levure chimique
30g de beurre froid
50g de flocons d'avoine
3 c.s de cassonade
1 pincée de sel
1 yaourt nature + 100 ml de lait (ou 25 cl de lait fermenté)
40g de noix de coco râpée
80g de myrtilles séchées (ou 125g de myrtilles fraîches ou congelées)
1 oeuf

Dans un saladier, mélanger la farine et la levure, ajouter le beurre coupé en dés et travailler du bout des doigts pour "sabler" la préparation. Ajouter les myrtilles, 40g de flocons d'avoine, 30g de noix de coco, le sel et 2 c.s. de cassonade. Mélanger et creuser un petit puits.

Préchauffer le four à 200°C

Dans un petit bol battre le lait et le yaourt et réserver 5 cl. Battre le reste avec l'oeuf puis verser dans le puits des ingrédients secs. Travailler la préparation avec une grande cuillère, jusqu'à ce que le mélange soit à peu près homogène. Eventuellement ajouter un peu de farine si le mélange est trop collant.

Etaler la pâte sur le plan de travail fariné en un rectangle de 2 cm d'épaisseur.
Découper en 8 carrés à l'aide d'un couteau fariné et les déposer sur la plaque du four garnie de papier sulfurisé.
Badigeonner la surface avec le reste de lait+yaourt et saupoudrer du reste de coco râpée+cassonade. 
Enfourner pour 15 à 20 min, jusqu'à ce que les scones soient dorés. Laisser refroidir sur une grille.
Déguster encore tiède, tranché en deux, avec du beurre et du miel pour les gourmands !



mercredi 20 juillet 2016

Tarte aux nèfles, crème d'amandes

Une crème d'amandes et une pâte bien sablée contrastent très agréablement avec la chair acidulée des nèfles, plus juteuse et plus ferme que celle de l'abricot. Contrairement à ce dernier, l'acidité n'est pas accentuée à la cuisson et les fruits ne rendent pas trop d'eau à la cuisson. Une belle surprise pour ce fruit que je pensais ne pas aimer, jusqu'à ce que je le goûte sur l'arbre :)
  



Tarte aux nèfles à la crème d'amandes
largement inspirée de la recette de la tarte aux abricots de Mamie

Pour une petite tarte:

Une dizaine de belles nèfles
250g de pâte sablée aux amandes (le top : la pâte sablée d'Eric Kayser, riche mais très très croustillante, ou encore celle de Christophe Felder) - génial il m'en restait une petite boule au congel !

Crème d'amandes
oeuf
80g de sucre
80g de poudre d'amandes
3 c.s de crème fraîche

Le fond de tarte
Abaisser la pâte sur le plan de travail fariné et garnir un moule à tarte. 
Astuce : la pâte sablée a une fâcheuse tendance à s'effriter...si c'est le cas, on peut l'étaler plus facilement en plaçant la boule aplatie entre 2 feuilles de papier sulfurisé avant d'actionner le rouleau à pâtisserie. Ensuite il n'y a plus qu'à retirer la feuille du dessus, retourner l'ensemble dans le moule à tarte puis retirer la 2ème feuille. 
Piquer la pâte avec une fourchette et laisser reposer au frigo.

Les fruits
Pendant ce temps, laver les nèfles, les peler, les couper en 4 et les dénoyauter.
Préchauffer le four à 200°C.

La crème d'amandes
Battre les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, puis incorporer les amandes et la crème fraîche. Mélanger pour obtenir une préparation homogène.

L'assemblage et la cuisson
Dans le fond de tarte raffermi par le froid, répartir la crème d'amandes uniformément.
Disposer les quartiers de fruits et enfourner pour 35 à 40 min, jusqu'à ce que les bords de la pâte sont joliment dorés.


mardi 19 juillet 2016

Brie au four, noix de pécan, figues fraîches et miel

Simplissime et conviviale, une recette géniale pour les apéros dînatoires !
A partager avec quelques rondelles de pain croustillant et un verre de rosé bien frais.



Brie au four, noix de pécan, figues fraîches et miel
Recette légèrement adaptée de celle de Les blogueuses vous invitent à l'apéro

1 brie entier de 350g
1 belle poignée de noix de pécan (environ 50g)
3 belles figues coupées en quartiers
1 gousse d'ail pelée et hachée
2 c.s. de miel liquide (du sirop d'érable dans la recette d'origine)
Quelques feuilles de basilic ciselé
Sel et poivre

Pour servir: des rondelles de baguette fraîche ou des craquelins.

Préchauffer le four à 180°C.
Placer le fromage sur une feuille de papier sulfurisé puis le déposer dans un plat à four. Faire de petites entailles sur le dessus.
Répartir les quartiers de figues, les noix de pécan, l'ail haché et le miel.
Bien poivrer et saler légèrement.
Enfourner pour 12 à 15 min, jusqu'à ce que le coeur du brie soit fondant et coulant.
Répartir le basilic ciselé puis servir avec le pain ou les craquelins.